"Nul n'a le droit d'effacer une page de l'histoire d'un peuple car un peuple sans histoire est un monde sans âme." Alain FOKA

Editor's Choice

Top Viewed Monthly

4. Jerry Rawlings, la retraite du flight lieutenant ghanéen (7&8)

Le 7 décembre 2000, l’opposant John Kufuor, candidat du Nouveau parti patriotique (NPP) est élu à la tête de l’État ghanéen. John Rawlings, 54 ans, troque son uniforme militaire pour le pagne traditionnel et quitte la scène internationale.

3. Jerry Rawlings face aux institutions de Bretton Woods

Jerry John Rawlings fait partie de ces rares chefs d’État africains qui ont marqué les intellectuels de sa génération par son engagement militant, son panafricanisme, son courage politique, mais également par son style. Et les résultats économiques qu’il a obtenus. Onze ans à la tête du Ghana lui auront suffi pour redonner de la crédibilité sur le plan international. L’ancien président ghanéen est décédé le 12 novembre 2020.

2. Jerry Rawlings, l’échec de la révolution

Si sur le plan démocratique, le nouveau régime du président Hilla Limann fait avancer le processus, l’économie se dégrade et les trafiquants auxquels s’était attaqué Jerry Rawlings sont de retour. Impossible pour le «Flight Lieutenant» d’assister indifférent au naufrage de son pays. Mais les Ghanéens seront-ils prêts à le suivre dans une nouvelle aventure ?

  • All
  • Season 1
  • Season 2
  • Season 3

5. Mamadou Dia, le retour

Depuis sa libération en 1974, sans jamais retrouver l’importance politique qu’il avait lors de l’indépendance, Mamadou Dia a continué depuis à jouer le rôle d’intellectuel et de figure morale.

4. L’arrestation de Mamadou Dia

Roland Colin accueille Mamadou Dia, au retour d’une mission à Paris. © Collection personnelle Roland Colin

3. Mamadou Dia, la brouille avec Léopold Sédar Senghor

De gauche à droite : Leopold Sedar Senghor et Mamadou Dia (1962)

2. Mamadou Dia et la Fédération du Mali

Léopold Sedar Senghor, le président du Sénégal et le président du Conseil, Mamadou Dia, le 5 septembre 1960, dans les rues de Dakar. © AFP

1. Mamadou Dia, l’enseignant

Mamadou Dia, Premier ministre sénégalais, pose le 13 juin 1959 au Palais d’Iéna à Paris, lors de la signature d’une convention entre la France et le Sénégal, concernant le statut des Français employés au Sénégal. © AFP

Ahmadou Ahidjo

Après plus d’un quart de siècle de pouvoir sans partage, il décide contre toute attente de céder son fauteuil.

Scroll to top