"Nul n'a le droit d'effacer une page de l'histoire d'un peuple car un peuple sans histoire est un monde sans âme." Alain FOKA

Un rebelle zaïrois de l'armée de Laurent-Désiré Kabila passe devant une foule de réfugiés hutus rwandais dans le camp de Biaro, près de Kisangani, le 8 mai 1997.

A lire dans l'actualité des archives

Extrait video

blank
Lire la vidéo
Scroll to top