MAURICE YAMEOGO

BURKINA FASO

Pour lui, l'Indépendance qu'accordait la France aux territoires africains appartenant à la communauté au début de la décennie 60 était une aventure dangereuse et prématurée. Mais il a été contraint de la proclamer. Une fois la souveraineté internationale acquise, Maurice Yaméogo est aussitôt devenu un ardent militant de l'intégration régionale. Il fallait résoudre le souci de l'enclavement de son pays. Après l'éphémère aventure de la Fédération du Mali, il est, avec Félix Houphouët-Boigny, le père du Conseil de l'Entente qui réunit le Niger, le Dahomey, le Togo et la Côte d'Ivoire avec qui il souhaitait plus que tout une union. Maurice, comme l'appelait affectueusement ses compatriotes, reste malgré tout pour beaucoup le père de l'Indépendance de la Haute-Volta.




CD20
1 Le chantre de l'intégration régionale 08'14"
2 Il viendra les rassembler. C'est son nom 02'53"
3 Héritier de Zinda Kaboré 11'41"
4 Le bref ralliement à la Fédération du Mali 11'44"
5 L'Indépendance aux forceps 10'47"
6 Un pionnier du panafricanisme 05'15"
7 Les émeutes du pain 12'29"
8 Le procès Yaméogo 06'39"
9 Victime de la révolution 05'57"
10 La réhabilitation posthume 03'48"
    79'34"