Coffret vidéo Archives d'Afrique - Vol 1

Mot du Producteur

Certains humoristes ironisent, à raison, sur la tendance des intellectuels africains à diagnostiquer le mal dont souffre leur continent. Des intellectuels qui à chaque fois  rendent responsables les autres, les dirigeants et les néo-colons mais qui, dans le même temps ne font rien pour remédier à ces tares.  On les a baptisé  les  « il faudrait… ».

C’est pour ne pas demeurer indéfiniment dans la catégorie de ces « il faudrait » que j’ai pris l’initiative, il y a maintenant une vingtaine d’années, de participer modestement à la réappropriation de notre histoire. Maigre contribution, je le reconnais, à la construction de notre continent qui a surtout besoin d’ingénieurs, de financiers, d’agronomes, de médecins, et bien d’autres spécialistes. Mais ce choix se justifie d’abord  par le fait que je n’ai pas eu la chance ni le potentiel pour accéder à ces connaissances si pointues, mais également et surtout par le fait que l’une de nos plus grandes faiblesses réside malheureusement dans le complexe né de la narration de notre histoire ô combien manipulée et façonnée  par le maître d’hier. Narration dans laquelle le noir était un sous-homme qu’il a eu le mérite et la magnanimité d’éduquer et de civiliser. Un être inférieur qu’il a domestiqué, à qui il a appris à sortir de sa sauvagerie et à accéder au savoir. Narration dans laquelle, il n’y a pas eu de héros ou de penseurs sur notre continent. Les nationalistes sont vite devenus des maquisards dans les manuels d’histoire.

 Une instrumentalisation de l’histoire facilitée par notre culture de l’oral qui n’a pas légué aux générations contemporaines des outils, des éléments capables de rétablir une parcelle de vérité.

C’est pour en finir avec ce révisionnisme, avec cette insidieuse colonisation de l’esprit que j’ai souhaité apporter ma contribution. Non pas en enjolivant, non pas en fabriquant des héros, des grands penseurs, mais simplement en gravant sur des supports pérennes, les archives des contemporains qui ont marqué positivement ou négativement l’histoire du 20ème  et du 21ème siècle africains. C’est de l’expérience du passé que se construit l’avenir.

Ce Coffret est le 1er volume d’une série qui, je l’espère, me survivra. Il raconte avec des images et des témoignages, l’histoire de l’Afrique contemporaine à travers ses grands hommes. Il faut en finir avec le trou noir, et léguer aux générations futures un patrimoine physique de notre Histoire. Qu’elle soit glorieuse ou moribonde, parce qu’un peuple sans histoire est un monde sans âme.

J’espère qu’elle restera dans vos vidéothèques et qu’elle nourrira à la fois votre nostalgie, mais également la culture de vos enfants. Qu’elle contribuera à mettre fin à cette propension à ne s’en remettre qu’aux seuls documents coloniaux qui ont fait l’objet de tant de manipulations.

Bon visionnage,

A.F